Depuis 1987, la réhabilitation… et les honneurs


En 1987, le Portugal remet à la famille d'Aristides la médaille de l'Ordre de la liberté au grade d'officier et se crée à Bordeaux le Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes.

En 1988, Aristides de Sousa Mendes est réhabilité à titre posthume par l'Assemblée de la République portugaise et réintégré dans la diplomatie avec le titre d'ambassadeur.

Ann Kruger Ehrenfeld, fille du rabbin Haïm Kruger témoigne dans le film documentaire " Le consul proscrit ".
Ann Kruger Ehrenfeld, fille du rabbin Haïm Kruger témoigne dans le film documentaire " Le consul proscrit ". ©RTP
 
Bernard Le Coq est Aristides de Sousa Mendes  
Bernard Le Coq interprète Aristides de Sousa Mendes dans le téléfilm " Désobéir ". ©Panama production  
  1899, César et Aristides ont 14 ans.
le buste d’Aristides de Sousa mendes place Charles De Gaulle, à Bordeaux, inauguré le 29 Mai 1994 par le président de la République portugaise, Mario Soares. ©Bernard Lhoumeau

Le travail du Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes a déclenché de nombreuses reconnaissances en France. La première aura lieu où Aristides a agi, la ville de Bordeaux et son maire résistant, Jacques Chaban-Delmas, l’honoreront en 1990.

En 1992 est tourné à Bordeaux, Bayonne et Hendaye, le film « Le consul proscrit », réalisé par la télévision portugaise et France 3, avec le soutien du Comité national en hommage à Aristides de Sousa Mendes.

Le 7 novembre 2002, Alain Juppé, maire de Bordeaux, inaugure le groupe scolaire Aristides de Sousa Mendes dans le nouveau quartier Haussmann.

En 2004, lors du 50e anniversaire de sa mort, le Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes à créé l’exposition « Le Juste de Bordeaux ». À cette occasion il a organisé une série de manifestations à Bordeaux, Bayonne et Hendaye pour faire connaître au grand public ce grand humaniste qui a tout perdu pour son amour de l’humain, tout perdu sauf son honneur, ses convictions.

Le 27 mars 2006, Aristides de Sousa Mendes est nommé citoyen d'honneur de la Gironde par le Conseil général de la Gironde sur proposition de son président, Philippe Madrelle.

En 2008, le téléfilm « Désobéir » est tourné en Aquitaine à Bordeaux, Pau et Oloron-Sainte-Marie.







14, cours Journu-Auber
33000 Bordeaux - France
Agenda des événements du comité Sousa Mendes

Le site Aristides de Sousa Mendes du Père Bernard Rivière


Soutenir le Comité : adhérer, faire un don - Rapports d'activité  - Statuts du Comité - Contacter le Comité - Informations légales - Crédit - Contacter l'administrateur du site
    Lhoumeau.com 2009 2016