0

Tout allait changer pour eux : de la déchéance à l'oubli


  1899, César et Aristides ont 14 ans.
Angélina et Aristides, en 1948. ©Famille de Sousa Mendes

Angelina et Aristides de Sousa Mendes habitent maintenant un petit appartement à Lisbonne et le brillant diplomate s'inscrit à l'Ordre des avocats. Mais personne ne s'adressera à lui compte tenu des sanctions dont il fait l'objet.

La famille vit avec des ressources de plus en plus faibles. Elle va souvent manger dans un foyer pour les plus démunis, la cantine de l’Assistance juive internationale, organisé par la communauté israélite de Lisbonne.

En juin 1943, Carlos et Sebastião de Sousa Mendes, nés tous deux à Berkeley quand leur père était en poste à San Francisco, font valoir leur citoyenneté américaine et s'engagent dans les troupes américaines basées en Angleterre. Ils participeront au débarquement en Normandie et à la Libération de la France et de la Belgique.

En 1945, tout en se félicitant hypocritement de l’aide que le Portugal a apportée aux réfugiés pendant la guerre, Salazar refuse de recevoir Aristides de Sousa Mendes.

Le 16 août 1948, meurtrie de chagrin et à bout de force, Angelina de Sousa Mendes do Amaral e Abranches, après avoir soutenu son mari pendant 39 ans et assisté à la dispertion de sa famille. Elle meurt à Lisbonne d’une congestion cérébrale, à l’âge de 59 ans.

Aristides, Andrée et Marie-Rose

Le 16 octobre 1949, Aristides de Sousa Mendes épouse Andrée Cibial, reconnaissant ainsi sa fille Marie-Rose. Il partage sa vie entre Cabanas et Lisbonne. La maison de Cabanas se vide peu à peu de ses meubles. Aristides et Andrée viennent de temps en temps voir leur fille, élevée par ses oncles à Ribérac en Dordogne.

Malgré la vengeance de Salazar et les difficultés financières auxquelles il est confronté, Aristides n'a jamais regretté ses actes. Il se disait en paix avec sa conscience et avec sa foi. Accablé par la maladie il est hospitalisé, sur l’initiative de son frère, à l'hôpital des Tertiaires, une clinique gratuite dirigée par des Franciscains appartenant au troisième Ordre de Saint-François.

Le 3 avril 1954, il y meurt en paix avec lui-même, Andrée à ses côtés. Son corps est transporté dans le caveau de famille du cimetière du Passal à Cabanas de Viriato.

1907 César et Aristides reçoivent leurs diplômes
La maison de Cabanas. ©Gérald Mendes
 

Après sa mort, la maison de Cabanas sera vendue aux enchères pour payer ses dettes.
Ses enfants dispersés à travers le monde, continueront de se battre pour rétablir l'honneur de leur père et de leur mère.






14, cours Journu-Auber
33000 Bordeaux - France
Agenda des événements du comité Sousa Mendes

Le site Aristides de Sousa Mendes du Père Bernard Rivière


Soutenir le Comité : adhérer, faire un don - Rapports d'activité  - Statuts du Comité - Contacter le Comité - Informations légales - Crédit - Contacter l'administrateur du site
    Lhoumeau.com 2009 2016