Carte du PortugalLe Portugal de Salazar


Après plusieurs années d'instabilité politique, de luttes de travailleurs, de tumultes, d'homicides politiques et de crises financières, l'armée prend le pouvoir au Portugal, par un coup d'État, le 28 mai 1926.

En avril 1928, le régime militaire nomme António de Oliveira Salazar, un enseignant de l'université de Coimbra, ministre des Finances avec pleins pouvoirs budgétaires afin de redresser le pays.

En 1932, il se fait nommer président du Conseil des ministres.

En 1933, il prend les pleins pouvoirs et instaure l'Estado Novo (État Nouveau), régime autoritaire à parti unique et nationaliste fondé sur le catholicisme et l'anticommunisme et proche de l'idéologie fasciste de Benito Mussolini et d’Adolphe Hitler.

Le Portugal et la guerre

Dès le début des agressions allemandes en Europe, Salazar annonce unilatéralement la neutralité du Portugal et signe avec l'Espagne un pacte de non agression.
Salazar qui ne souhaite pas déplaire à l'Allemagne ordonne, par la circulaire no14 du 11 novembre 1939, à ses diplomates en poste en Europe, de refuser l'octroi de visas aux catégories de personnes pourchassées par les nazis. Soucieux de conserver de bonnes relations avec la Grande-Bretagne, Salazar n'organisera pas la chasse aux Juifs dans son pays.

Le Portugal deviendra un important lieu de transit pour les réfugiés étrangers.

Un pays neutre

Alors que l'Europe entière est en guerre, le 2 juin 1940 le Portugal, resté neutre, célèbre le 8e centenaire de la fondation du royaume du Portugal et le 3e centenaire de la restauration de l'Indépendance face à l'Espagne. Salazar inaugure l'Exposition du monde portugais en grandes pompes. Les festivités dureront jusqu'en décembre 1940.

Malgré les efforts de Salazar, Hitler envisage l'invasion du Portugal en 1940, pour faire face au probable débarquement des Anglais. Le projet sera abandonné.

Bien qu'en octobre 1940, Salazar ait condamné Aristides de Sousa Mendes à l'oubli, au silence et à la misère pour sa désobéissance, il se félicite, dès la fin de la guerre des actes de sauvetage que le Portugal a apportés aux réfugiés pendant la guerre en les accueillant sur son territoire.

La fin de la Seconde Guerre mondiale laisse penser que le Portugal va suivre le mouvement de libération qui souffle sur l'Europe. Mais le régime autoritaire instauré en 1932 durera jusqu'en 1974, date de la révolution des Œillets qui met fin à l'empire colonial, en même temps qu'elle démocratise le pays.

Carte de l'archipèle de MadèreCarte de l'archipèle des Açores






14, cours Journu-Auber
33000 Bordeaux - France
Agenda du comité Sousa Mendes
Le site Aristides de Sousa Mendes du Père Bernard Rivière

Soutenir le Comité : adhérer, faire un don - Rapports d'activité  - Statuts du Comité - Contacter le Comité - Informations légales - Crédit - Contacter l'administrateur du site
  Lhoumeau.com 2009 2020